Profil Joueur

Maëlys Dragan

Apparence

Description physique générale

Fine mais puissante.

Corps et visage

Maëlys est une femme au visage fin et doux. Elle vous saluera d’un poing fermé collé contre sa poitrine, ce mouvement pouvant trancher avec son apparence innocente et douce. En combat, elle se révèle une guerrière redoutable, maniant l’épée comme un instrument dont elle serait l’artiste. Chaque coup est calculé et asséné avec force et précision. Elle ne quitte jamais son katana, lié à sa famille depuis des générations.

Signes distinctifs

De très longs cheveux orangés descendant jusque dans le milieu de son dos d'où se dégage un parfum mélangé de fleur de lotus et de pivoine.



Un pendentif orné du soleil de Shizuru autour de son cou, ainsi que le tatouage d'un soleil traversé d'un katana sur son avant bras droit, visible lorsqu'elle ne porte pas ses gantelets.[17:45]

Tenue et accessoires

Un pendentif orné du soleil de Shizuru autour de son cou.

Personnalité

Caractère

Elle ne laissera jamais un de ses compagnons seul face au danger. Elle est distinguée mais a un caractère traditionnel très prononcé. Si quelque chose la dérange elle ne se cachera pas pour vous le dire.

imaginez un peu le caractère que pourrait avoir un dragon d'or. Parfaitement loyal bon, mais si vous lui cherchez des emmerdes, ou lui manquez de respect alors le résultat est sans appel.

Policy of Truth, Depeche mode.

Motivation

La soif de l’aventure, Maëlys décida de partir forger sa propre légende au confins du monde, dans les traces de l'un de ses ancêtres. 

Relations

Familiales (au moment où Maëlys est partie du Tian Xia) :

Son père, Kenji, est un Samouraï bon et droit, tenant au respect des traditions. Le code de l'honneur et le culte de Shizuru. Il se contente de vivre dans le respect des textes traditionnels et de veiller au bien de son village sous les ordres de son Daimyo. Il est cependant poussé par son épouse à des buts plus ambitieux. Il a été le maitre d'armes et instructeur principal d'Akane, qui lui doit et lui donne le plus grand des respects. 

Sa mère, Shizuko, est une femme ambitieuse qui compte tirer son épingle du jeu de la guerre civile qui menace le Minkai. Elle incite Kenji à réaliser des actions afin qu'il s'investisse en politique et devenir peut être un Kokë ou un Shomyö (cf Daimyo). Elle est très traditionelle également et n'hésitera pas à user des systèmes en place si cela l'avantage, en particulier afin de s'éviter ou de se débarasser de potentiels obstacles à son ascension nobiliaire aux cotés et au moyen de Kenji. Elle a également soutenu et poussé Akane dans le choix de la voie martiale, pensant que le rôle d'un Samouraï n'est pas forcément que masculin, contrairement peut être cette fois aux traditions. Maëlys la respecte également, pour le fait qu'elle soit sa mère mais aussi pour son éducation plus traditionelle. Cependant, parfois Maëlys gardait un lourd silence face aux stratagèmes et aux délations dont elle était capable d'user.

Son frère Ichiro était un soutien plus proche de Maëlys à qui elle se livrait peut être plus facilement, n'ayant pas la pression de la société avec lui. Il considérait Akane son égale juste et stricte, même si elle était une femme de la voie de l'épée, milieu relativement très misogyne. Il veille sur le bien être de chacun sans conditions et autorisait davantage de légèreté que ses parents quant à la pression que la tradition exerce sur la société par elle même.

Ravéliennes :

Jonas :

Maëlys l'apprécie pour sa bonté pure et sa simplicité de vie. Cependant, cette simplicité qu'elle parfois convoite, est aussi une source de différends avec ce dernier. Elle aimerait qu'il sache également avoir un certain recul et une sagesse dans ses paroles arrivant parfois trop brutes selon les codes qu'elle suit.

Point de vue général sur la guilde :

Elle apprécie beaucoup ses constituants, bien sûr, restant humaine elle aura toujours ses préférences.  Cependant, pour chacun d'entre eux, elle tentera de faire ce qu'il faut afin de les sauver au cas où ils venaient à avoir besoin d'elle. Elle n'a encore aucune inimitié avec l'un des membres de la guilde.

Histoire

Origine

Maëlys, de son nom original Akane Ryunosuke a passé son enfance au Tian Xia, dans l'empire du Minkai dans l’apprentissage du respect et de l’honneur et guidée par la voie de l'épée au sein d’un petit village de province (non précisé). Sa famille était très respectée, en effet, elle est la petite fille de Hinata, une guerrière ayant vaincu un dragon rouge menaçant le village et ayant voué sa vie à protéger ses habitants de tout danger.

Après des années à protéger le village, Hinata transmit son katana à Kenji, son fils unique afin qu’il continue son œuvre, ce qu'il fit. Kenji eut deux enfants, Maëlys et son frère aîné, Ichiro. Les deux enfants suivirent l’éducation et les conseils de leur père jusqu’à devenir de véritables combattants. Néanmoins, tel que la tradition l'exige, le successeur de Kenji, devait porter l'arsenal de son ancêtre. Se souciant néammoins d'un traitement équitable entre ses fils et filles, Kenji offrit le bouclier à son fils, et sa lame à Maëlys.

Le devoir de protéger les siens ne l'incombant pas et poussée par la soif de l’aventure, Maëlys décida de partir forger sa propre légende au confins du monde, dans les traces de son ancêtre Hinata.


Maëlys cependant, ignore beaucoup de choses sur sa propre famille.


Hinata, son arrière arrière grand mère n'a pas vaincu ce dragon rouge, elle l'a épousé. Hinata, vaincue n'a pas vraiment eu le choix que de conclure un marché pour sauver sa vie et celle des habitants du village. Son adversaire draconique lui proposa en effet de lui laisser la vie sauve ansi que de laisser le village vivre sans l'inquiétude des dragons de la région pour au moins le reste de sa vie en échange de sa chair.

Kenji, le fruit de cette union, fut élevé dans l'ignorance de ce fait. Son père draconique ne se souciant que peu du devenir de son enfant avec une mortelle, il se contenta de tenir parole et ne causa plus de tort à ce village. Kenji fut ainsi principalement élevé par les conseils hypocrites de sa mère, qui mentait sur son succès et son histoire légendaire auprès de son fils. Ces conseils ne restaient cependant pas moins justes et formateurs, et cela permit à Kenji de vivre une vie stable et ordinaire pour un homme de son rang. Il épousa une femme ambitieuse au nom de Shizuko qui enfanta de Maëlys et d'Ichiro.

Ichiro et Maëlys eurent donc une enfance également normale et ignorante de la faute ancestrale qui a mené à leur naissance. Cependant, Maëlys a les cheveux et rouges orangés, et des yeux marrons, ce qui n'est pas un trait commun des Tianais ordinaires. Cette différence inspira la méfiance et crainte de ses semblables, donnant le grain à moudre aux prophéties les plus sombres, prenant part dans un contexte relativement misogyne que sont les samouraïs. Cela contribua peut être, sans qu'il ne l'avoue, au choix de Kenji quant au choix de son successeur, souhaitant ne pas aller envers les traditions en plus d'éloigner au plus loin la menace que la présence de Maëlys représentait quant à la réalisation de ces prophéties...

Cependant, Kenji en ayant offert sa succession à son fils, ne laissa pas Maëlys entièrement dépourvue. Il lui offrit la lame familiale, symbolisant les liens familiaux qui l'accompagneront dans ses voyages ainsi que le moyen de tracer et construire sa propre légende.
Cette lame n'est pas une lame ordinaire, elle contient l'âme d' Hinata, qui, à sa mort, a été proposée au Nirvana, mais a refusé cette possibilité afin de guider la lame qui n'a su occire son adversaire. (âme de ma divine ally blade)

Ce fut donc le bouclier qui revint à Ichiro en symbole de ses devoirs envers le peuple du village.


En ce qui concerne le bouclier, ce dragon, au cas où Hinata avait le déshonneur de le tuer après leur accord, a pris le soin de s'y lier de façon magique. S'il venait à mourir, il pouvait ainsi revenir dans ce bouclier et maudire chacun de ceux des Ryunosuke dans leurs actions dès lors qu'ils le brandiraient... 





(suggestion hypothèse) Le dragon arrière grand père a changé d'identité et est désormais le Daimyo ayant la famille Ryunosuke sous ses ordres et donc est celui en qui le père de Maëlys doit obéir et pour qui il doit prendre les armes sans le savoir.

(Autre suggestion hypothèse) lorsque Maëlys vaincra le dragon (ou pas) il réfugiera son âme dans le bouclier de son frère, le faisant petit à petit perdre sa bonté le corrompant de plus en plus vers un chemin mauvais au fur et à mesure qu'il le brandit. Peut être cela finira en fratricide... Ou en sororicide.

Ravelien

Maëlys pense avoir peut être fait un mauvais choix en rejoignant cette organisation, Elle lui semble bien trop chaotique et dépourvue de sens directeur et de règles établissant la conduite à tenir. Cependant, elle a su s'adapter, et composer dans un environnement aux aux personnes moins sensibles à l'ordre que ce à quoi elle a été habituée lors de son passé.

Maëlys s'en veut d'avoir libéré une succube en tuant 2 amants. Elle a déjà réalisé lors de sa seconde quête de nombreuses actions qu'elle désapprouve. Elle cherche le pardon auprès de son dieu. Elle espère racheter ses fautes lors de ses prochaines missions.

Elle a souhaité prendre la direction des enquêtes à propos d'une "voix" sévissant sur les nouvelles recrues, afin de mettre un terme à ses tortures. Elle espère que cela ne se finira pas en bain de sang.

21/10/2021 Après avoir ignoré une prime sur sa tête à 150 gp puis 5 000 gp pour "abus de confiance" pensant que cela ne représentait en rien une justice, ni même une accusation suffisamment étayée, Maëlys se fit capturer par la garde de Port énigme, elle ne doit sa survie qu'à l'implication de Jack pour l'empêcher de se faire abattre par une vingtaine de chasseurs de primes. Cependant, il se fit capturer par le même coup avec Maëlys pour avoir tué certains des chasseurs de primes pour la défendre.

31/10/2021 Maëlys a fui une "escorte" semblant appartenir à un culte de Dagon qui devait la ramener au refuge a sa sortie de prison "pour sa propre sécurité" alors qu'ils se dirigaient pour faire un détour dans une rue coupe gorge. Cette fuite n'est qu'une autre source de problèmes pour avoir désobéi à la "loi" en faussant la compagnie à ces gendarmes pour Maëlys qui n'a de cesse de s'enfoncer dans les problèmes.

Card image
Race
Human
Genre
F
Lieu de Naissance
Tian Xia, Minkai.
Taille
174
Poids
75
Peau
Blanche
Cheveux
Roux
Yeux
Marrons
Organisation
Aucune