Profil Joueur

Erli Wan

Apparence

Description physique générale

femme de taille moyenne, vêtu d'une armure de cuir avec une capuche. Les cheveux bruns avec une mèche blanche.

Corps et visage

Peau pâle, visage fin, musculature moyenne.

Tenue et accessoires

Tenue de cuir à capuche

Personnalité

Caractère

Caractère balançant entre la méfiance et la prudence, il a apprit au cours de ces voyages que les trahisons venaient souvent des alliés les plus proche et que parfois les plus grande bienveillances pouvaient provenir de ceux à qui on n'en attendait rien.

Motivation

Ayant fuit toute sa vie, Erli cherche à retrouver de la stabilité aux seins de groupes auxquels il peut avoir confiance. Il fuit un passé lourd, et se soupçonne d'être tourmenté constamment dans ses périples par Zon-Kuthon.

Relations

Bien qu'ayant été trahis de nombreuses fois lors de ces périples, Erli reste un être bienveillant. Laissant toujours une chance à ceux qu'il rencontre. Chaque action bienveillante réaliser à son égard ou celle du groupe feront qu'il ira systématiquement défendre les personnages ayant besoin d'insistance. A l'inverse, chaque actions égoïste ou contre le groupe sera punit par des non actions à leurs égart.

« La confiance se gagne en goutte et se perd en litre »

Histoire

Origine

Erli Wan est originaire de Pangolais, la capitale du Nidal et a grandi au sein d’une famille pauvre.
Son père étant chasseur, Erli a passée une grande partie de son éducation dans la forêt d’Usk autour de la capitale où elle a appris une grande partie de ses habitudes de ranger. Ne vivant que de chasses et de traques en grande partie, elle eut la chance de bénéficier d’une éducation convenable de sa mère alors instructrice dans les bas fond de la ville.

De ce qu’elle sait, ses parents n’étaient pas originaires du Nidal. Le nom de famille, « Wan » provenant de sa mère, est d’origine Tian Xia, bien qu’aucun de ses parents, ni même elle n’ai de physionomie rappelant les traits exotiques de ce continent. Ses parents n’expliquèrent jamais la raison de leurs venues dans ses terres sombres, régit en grande partie par le culte de Zon-Kuthon, dieu des souffrances.

Un jour sa mère revint au logis le visage lacéré d’entailles et les yeux crevés. Elle était poursuivie dans la ville pour un crime qu’elle n’avait pas commis. Son père en la défendant, finit par tuer les gardes qui la poursuivait. Pour cette insurrection, la Trinité noire mire leurs têtes à prix à quiconque les ramèneraient vivant, afin de les sacrifier au culte de Zon-Kuthon et laver l’affront fait à l’ordre de la cité.

Ils fuirent vers le sud pendant des années, se mêlant à des cohortes de voyageurs jusqu’à ce qu’à chaque fois des malheurs finissent par frapper les groupes d’aventuriers ou de marchands.
Ils furent souvent accusés d’être maudit, colportant une mauvaise réputation dans les régions qu’ils traversaient. Ainsi, de nombreuses de leurs rencontres finirent par des trahisons.

Ils finirent malgré tout par s’établir pendant quelques temps avec un groupe Orc, apprenant au passage quelques notions de leur culture.

Un soir pourtant, Erli fut réveillé par des cris de haine provenant de sa mère dans la cariole voisine. Elle qui s’était muée dans la dépression et le mutisme depuis sa mutilation était en train de jurer vengeance envers Zon-Kuthon. Le groupe était attaqué par une troupe de Gobelin visiblement possédé car ils s’attaquaient même entre eux. En se défendant, Erli due assister impuissant au massacre de ces parents, tailladé, poignardé et éviscéré perpétuellement alors que leurs corps gisaient déjà sans vie. elle parvint à se rapprocher des cadavres mais ne put récupérer que la broche d’argent en forme de chouette et entouré de chaînes accrochée au veston de sa mère.

Laissant les dépouilles de ses parents à leur triste sort, Erli fuit et passa de nombreuses années seule dans les forêts, devenant peu à peu superstitieux au sujet d’une possible malédiction.

Le temps passa et la situation finit par s’améliorer. Elle renoua avec les civilisations malgré quelques encombres pendant quelques années et finit par atteindre Port-Enigme. Là, elle apprit l’existence d’une guilde récemment fondée et espère depuis pouvoir nouer des liens avec leurs membres en faisant profiter de ses talents de Ranger.

Note à destination des MJ :

La mère d'Erli Wan s'appelait Xianlin Wan et était une noble du Tian Xia. Alors qu’elle devait épouser un guerrier d’une lignée très réputé lors d’un mariage arrangé, elle s’enfuit la veille afin d’échapper à son destin.

Elle voyagea de nombreuses années jusqu’à atteindre les abords du Nidal où elle fit la rencontre de Jahed, un autre voyageur venu du Cheliax. Ils tombèrent dans une embuscade venue de Tian Xia pour ramener Xianlin. à bout de force, Xianlin implora de l’aide aux dieux. Ce fut Zon-Kuthon qui répondit à l’appel et qui promis de la protéger de toute menace extérieure au Nidal si elle jurait soumission au dieu sur l’instant, en promettant de ne jamais quitter le Nidal, ainsi que de livrer son enfant au Nidal.

Condamné à rester en Nidal pour échapper à ses poursuivant, elle fonda un foyer avec Jahed et donna naissance à un fils Erli Wan qui reçu plus tard la bénédiction du "Sombre Héritage".
Les années suivantes, bien que dures à cause de la politique martiale du Nidal furent prospère pour cette jeune famille qui essayait tant bien que mal de faire profil bas dans la ville de Pangolais.

Cependant un jour, Xianlin fut accusé à tord d’un crime qu’elle n’avait pas commis et se rendit compte que si la broche la protégeait des menaces extérieurs au Nidal, cette protection ne s’appliquait pas à l’intérieur du pays. Aveugle et défigurée suite à cette attaque, elle et sa famille fuirent hors du Nidal, rompant la promesse faite au dieu malveillant qui se vengea en les maudissant sur leurs routes.

Après de nombreuses années de fuitent et de malheurs, lors d’une ultime nuit, elle jura vengeance envers le Dieu Zon-Kuthon alors qu’elle rendait son dernier souffle. Avec la mort de Xianlin.


Ravelien

Un jour, Erli fit la rencontre d'une chouette qui ne tarda pas à lui coller au basques. elle décida de l'adopter et lui donna le nom de Kori et la fit se joindre à ses aventures avec la guilde.

Lors d'une quête très éprouvante, Erli dû boire une potion de changement de sexe sans en connaître la nature. Devenant femme, elle mit du temps à s'adapter à sa nouvelle nature et de nombreuses tentatives ont été faites afin de contrecarrer la potion, en vain. 

Pendant une quête, Kori vint à mourir sous les yeux d'Erli impuissant. Au terme du combat, une lueur se dégagea de l'animal et une voix se fit entendre :


"J'ai fais ce que j'ai pu pour te protéger, mon fils, je ne serai plus là pour toi à présent, à mon grand regret...Venge nous, venge nous de cet infâme monstre et libère toi de cette destinée, mais surtout vis…"

Erli compris trop tard que sa mère, par un moyen inconnu, c'était réincarnée en un animal qu'était Kori afin de protéger son enfant.
Son cœur ampli d'une tristesse infini et proche du désespoir, Erli ramena le corps froid de l'animal à Port-Enigme, afin de lui offrir une sépulture digne dans les forêts environnantes.

Plus tard, alors qu'elle était sous l'influence d'une "Bénédiction" de Zon-Kuthon appelé le "Sombre héritage", Erli vint avec quelques compagnons en Nidal pour en apprendre plus sur son cas. Durant cette aventure, elle apprit que sa mère venue du Tian Xia, ainsi que son père fraichement rencontré avait imploré l'aide des dieux lors de lors fuite vers l'intérieur du Nidal et qu'un pacte fut conclus afin qu'ils soient sauvés en échange qu'un rite, le "sombre héritage" réalisé plus tard sur leur enfant.

Habituellement, le sombre héritage en plus de renforcer son bénéficiaire en Nidal, lui transmet une volonté de progresser au sein de la hiérarchie du Nidal afin d'atteindre des postes très élevé. Cela permet à Zon-Kuthon de renforcer progressivement son influence sur le Nidal.

Etant donné qu'Erli s'est enfuit jeune du Nidal, le sombre héritage a mis plus de temps à s'éveiller par rapport aux autres enfants.

De nombreuses questions restent en suspens avec le passé de ses parents. Erli aura probablement besoin de retourner en Nidal un jour pour en apprendre plus, ainsi que pour se venger du Dieu des tortures.

Notes d'aventurier

҉       Lors de la quête des « Murmures des bois des cendres », le groupe fut attaqué par une présence démoniaque qui recouvrait l’ensemble de la forêt du lieu, les forçant à s’enfuit. Il y’a comme un air de déjà vu…

҉      Entre deux missions, Erli Wan a l’habitude de partir chasser afin d’assurer un revenu complémentaire, mais aussi pour parfaire sa technique de pistage et sa maîtrise des armes.

Depuis un certain temps, il avait l’impression d’être suivi lors de ses excursion hors de la ville de Port-Enigmes. Toujours sur ces gardes depuis l’incident au bois des cendres, il ne parvint pas à déterminer l’origine de cette impression. Jusqu’au jour, alors que le crépuscule commençait à teindre le ciel d’une couleur cramoisie, une chouette aux yeux azur vint à lui. Bien que se fut la première fois qu’il la vit, l’animal lui sembla familier, comme si venant d’un lointain passé elle lui rappelait quelqu’un.

Erli tenta à son retour de semer l’animal, mais à force d’acharnement de sa part, il dû se raviser et décida d’adopter le volatile en la nommant Kori. Par la suite, elle s’avéra utile autant lors des chasses que durant les missions de la guilde.

҈       Lors de la quête "Le buugeng de la victoire", Erli dû boire une potion de changement de sexe, ne connaissant pas la nature de cette dernière, afin de survivre. N'ayant pas réussi pour le moment a trouver de solution à ce problème, il essaie de vivre avec comme il le peux.

҈       Durant la quête "Le cheval c'est génial", Erli fut mordu par un genre de Tigre-garou. Parfois durant les nuits, la blessure manifeste une légère douleur...

҈       De retour d'une quête traumatisante, Erli se réveilla après une nuit mouvementé chez elle. En se levant, elle constata que  sa perception des couleurs était altérée. En ouvrant les volets elle fut aveuglée temporairement par la lumière extérieur, plus que d'habitude...

Se disant qu'elle en parlerait aux soigneurs à la guilde, elle part se rinça le visage et passa devant un miroir pour enfin se rendre compte de l'ampleur du problème.

Ses yeux jadis de vert jade sont maintenant d'un noir sombre nappés d'un épais voile obscure qui semble ne pas s'estomper et visiblement elle peux maintenant voir dans le noir. Après quelques recherche, il semblerait que cela soit dû à une influence de Zon-kuthon sur elle.


҈       Lors de la quête, "Les mystères du golf Varisien : Les tomates du vieux Gildas", Kori, le compagnon animal d'Erli mouru le corps arraché en deux face à une sorcière. Après le combat, une faible lueur se dégagea de l'animal du corps tandis que la broche en forme de chouette de sa mère se brisa. La lueur dit alors :

"j'ai fais ce que j'ai pu pour te protéger, mon fils, Je ne serai plus là pour toi à présent à mon grand regret. Venge nous, venge nous de cet infâme monstre et libère toi de cette destinée, mais surtout, vis."

Erli réalisera alors qu'il s'agissait de l'âme de sa mère qui c'était réincarnée en Kori. A son retour, elle ira ériger une sépulture digne pour l'animal en forêt, le cœur lourd et terriblement traumatisé d'avoir perdu une deuxième fois sa mère dans de telles circonstances. 

҈       Durant la quête "Sombre héritage", Erli parvint à se défaire de l'influence de Zon-Kuthon et du voile d'ombre sur ses yeux. Elle garda les effet de la "bénédiction" du sombre héritage et quelques marques noires sous ses yeux, cicatrice de l'ancienne corruption.

Card image
Race
Human
Genre
Female
Lieu de Naissance
Pangolais
Taille
160
Poids
60
Peau
pâle
Cheveux
brun
Yeux
sombre