Profil Joueur

Murogg

Apparence

Description physique générale

Murogg ne laisse voir que très peu de peau, son armure est son propre corps et il la retire très rarement. D'ailleurs, cette armure de plaque est bien entretenue par les soins de son porteur, la couleur rouge écarlate ressort de gris acier qui la compose.

Personnalité

Motivation

Son but est très simple, il souhaite que la guilde puisse s'épanouir et atteindre la gloire qu'elle mérite. Si pour cela il doit se salir les mains, il le fera sans hésiter. Son but et d'accomplir les rêves de ses compagnons, c'est comme ça que les héros sont forgés.

Histoire

Origine

Originaire de la grande ville d'Urgir, au cœur même du Belkzen, Murogg a vu le jour dans la tribu de la Main Vide dirigée par nul autre que le Suzerain du pays à savoir Grask Uldeth. Ses parents étaient tout deux de très grands combattants priant Gorum, Notre Seigneur de Fer, d'une manière bien à eux qualifiée d'extrémiste par leurs congénères, si bien que Murogg n'a plus de souvenir de leurs traits, il se souvient uniquement de leur armures de plaques. Avec de tels parents, l'avenir de Murogg était déjà tracé avant même sa naissance. Il a été bercé dans le conflit et les batailles, la fragilité sanctionnée par la dureté.

Pendant son enfance, Murogg a été entrainé à l'art de la guerre, les journées rythmées par des entrainements brutaux et stratégiques pendant lesquels il tira une leçon cruciale : l'echec vient de l'incompétence ou du manque de cohésion quand ce n'est pas les deux. L'orc méprise l'echec et n'hésite pas à le faire savoir. Son éducation fut très militaire que ce soit celle de ces parents ou celle qu'il recevait de ses mentors. Il a grandit avec une pression sur les épaules infligées par ça communauté. Sa mère lui enseigna à devenir fort physiquement et son père fit de même pour son mental. Deux des plus grands guerriers de la tribu ne pouvaient pas mettre au monde quelqu'un de faible. 

Au cours d'une bataille contre la tribu des Corps Souillés, Murogg perdu, père, mère et frères d'armes néanmoins quelque chose s'éveilla en lui, quelque chose qui avait toujours été là : le goût de l'aventure. En effet l'orc avait entendu les marchands "peaux roses" parler d'étendues d'eau infinies, de forêts grandes et labyrinthique, de créature aussi fantasque que dangereuse. Les parents de Murogg n'avait connu que le Belkzen, ce n'est pas ce qu'il voulait. Il demanda directement à son chef de tribu le Suzerain Grask Uldeth s'il pouvait partir à l'aventure comme ça. Le suzerain accepta à une condition : Murogg devait revenir avec des informations sur les pays voisins, des endroits à piller, des richesses à prendre, tout ce qui pourrait être utile à la tribu. Murogg accepta puis pris la direction de l'Ouest pour finalement mettre les pieds en Varisie.

Murogg parvint à se faire embauché par un Capitaine assez étrange, il ne savait pas au final s'il était un homme de main ou un matelot. Dans tout les cas, c'est à bord de ce navire que le guerrier fit la connaissance d'une ribambelle de personnages haut en couleurs qui deviendront par la suite ses compagnons de voyages et qui le reste aujourd'hui. Pillages, meurtres, navigation et repos, tels étaient les maîtres mots des journées sur le navire. Murogg était parvenu à atteindre le grade de Maître d'Equipage lorsqu'il a envoyé son prédécesseur par dessus bord. Ce poste était difficile à tenir car il était responsable de la bonne entente entre le Capitaine et son équipage. Sauf que la répartition des butins était loin d'être équitable et ce qui devait arrivé arriva : une mutinerie. La rébellion de l'équipage eut pour effet de  mettre fin à la vie du misérable Capitaine et de le remplacer par Murogg.

Le nouveau Capitaine n'avait qu'une seule chose en tête : faire prospérer son équipage. Ensemble ils s'accommodèrent de petits boulots de mercenaires pendant un certain, jusqu'à ce que Murogg juge nécessaire de s'établir dans un endroit qui propose du travail plutôt que d'avoir des difficultés à trouvé un travail. Une guilde était exactement ce qu'ils leur fallait, une guilde de personne libre sans aucun dirigeant avec du travail à foison. Murogg allait écrire une nouvelle page de sa vie au sein de cet endroit qui s'est mit en tête de faire prospérer quoi qu'il en coûte !

Ravelien

- Dès sa première journée de présence, Murogg en profita pour suggérer tout un tas de chose qu'il fallait faire. La guilde avait des ressources et il fallait s'en servir.

- Sans le vouloir il s'imposa rapidement comme un leader, n'ayant pas peur d'exprimer ses opinions et ne fuyant pas les conversations lorsqu'il était en difficulté. Il remarquera néanmoins une sorte de hiérarchie dans la guilde qui ne lui convenait pas beaucoup surtout lorsqu'il constate que certains de ce Conseil se noient dans la paresse. Il faut les secouer...

- Constatant qu'un membre du conseil était inefficace, il propose de le faire renvoyer à la communauté ce qui fut fait. Il posa sa candidature sans trop d'espoir mais à sa grande surprise il fut élu en tant qu'ambassadeur. Une décision que beaucoup n'apprécièrent pas vraiment mais c'était pas son problème.

- Dès le début, ses initiatives sont mal vues par le "Conseil" qui semble se prendre pour ce qu'il n'est pas en se considérant au dessus de la guilde. Murogg ne l'accepte pas, chacun doit être égaux.

Notes d'aventurier

La promesse de retour qu'il a fait à Grask Uldeth est toujours d'actualité bien que ce dernier fut assassiné. C'est maintenant Ardax Cheveux-Blanc qui commande la tribu et le Belkzen et c'est à lui que revient la promesse de Murogg.

Card image
Race
Orc
Genre
Mâle
Lieu de Naissance
Belkzen
Taille
220
Poids
130
Peau
Verte
Cheveux
Brun
Organisation
Tribu de la Main Vide